Les principes de base d’une cuisine légère

Une bonne santé commence par une alimentation équilibrée. En effet, certains aliments entraînent un surpoids et des maladies, des situations qui peuvent être aggravées par les grignotages, entre autres. Aussi, pour une alimentation saine, il faut songer à limiter la quantité de graisse et de sucre rapide dans nos habitudes alimentaires. Il faudrait ainsi diminuer les aliments trop gras ainsi que les sucres rapides qu’on rencontre surtout en grande quantité dans les fritures ou les produits laitiers non allégés ainsi que les sucreries en tout genre. Aussi, il est indispensable de privilégier les légumes, fruits frais et les aliments qui nous apportent des sucres lents tels que les féculents. Toutefois, le plus important est de trouver un équilibre de sorte à ce que l’organisme ne souffre d’une surconsommation ou au contraire, d’une carence pour certaines substances. Ainsi, pour satisfaire les besoins du corps en protéine, il est préférable de manger de la volaille ou du poisson, pour apporter à l’organisme les acides aminés essentiels à son bon fonctionnement.

Le mode de cuisson pour une cuisine légère

La façon de cuire est très importante pour obtenir une alimentation saine et légère. Aussi, certaines méthodes seront privilégiées pour leur efficacité dans l’élimination des graisses ou encore la préservation des nutriments nécessaires à notre organisme. Tout d’abord, il faut savoir que lorsqu’on cuisine, il faut autant que possible éviter d’ajouter de la matière grasse. Ainsi, pour réduire la graisse des viandes, la cuisson sur le gril est conseillée et pour en relever le goût, un assaisonnement aux épices ou aux herbes, contribue également à fournir la qualité des nutriments essentiels à notre corps. Les légumes peuvent également être préparés de cette manière mais ils sont également meilleurs, cuits à la vapeur. En effet, ce mode de cuisson permet de conserver toutes les vitamines qu’ils contiennent. D’autres modes de cuisson comme le micro-onde ou encore les papillotes sont également conseillés pour une cuisine légère.

Quelques conseils pour alléger les préparations

Il existe différentes astuces afin d’obtenir des plats allégés. Dans certains cas, comme le yaourt ou lait, nous avons dorénavant la possibilité d’opter pour des produits allégés sinon, nous pouvons aussi procéder nous-même à l’allègement de nos plats. A cet effet, enlevons la graisse de la viande que nous allons cuire. On peut aussi faire de même pour les soupes, en les mettant dans le réfrigérateur quelque temps puis en enlevant la graisse qui surnage sur la surface et les réchauffer avant de les consommer. Si, pour certains plats, une cuisson à la matière grasse s’impose, il convient d’utiliser de l’huile d’olive, bien plus légère, qu’on versera à l’aide d’une cuillère afin de contrôler la quantité utile. Pour les desserts, il faut préférer les fruits aux pâtisseries qui peuvent toutefois être consommées occasionnellement. Signalons que lorsqu’on prépare de la pâtisserie, pour fond de moule, le papier sulfurisé est indiqué à la place du beurre. La meilleure manière de contrôler ce qu’on mange étant bien évidemment de le préparer soi-même, aussi, autant que possible, pour une alimentation saine et équilibrée, évitons l’utilisation excessive de corps gras, de graisses saturées et favorisons les aliments contenant suffisamment d’amidon et de fibre dans nos préparations.