Au déjeuner, privilégiez les crudités mais moins assaisonnée que d’habitude. Pour cela, allégez la vinaigrette à raison d’une cuillérée à soupe d’huile et en ajoutant une cuillérée à soupe d’eau. Le menu sera essentiellement composé d’un morceau de viande ou de poisson. Alternez avec des œufs sans toutefois, dépasser deux oeufs par semaine. Accompagnez votre met avec des légumes verts ou des tubercules riches en féculents, de préférence cuits à la vapeur ou crus. Vous avez le droit de manger un laitage non sucré ou du fromage allégé en matières grasses. Une salade de fruit ou une compote sans sucre feront également l’affaire. N’oubliez pas de vous hydrater et de boire au minimum 1,5 L d'eau par jour. Le dîner sera le même que le déjeuner. Mais si vous avez mangé des féculents à midi, préférez les légumes verts le soir et inversement.

Les aliments à privilégier

Les viandes maigres comme la volaille, le cheval et le veau sont les principaux menus pour manger léger en été, d’autant plus qu’ils contiennent peu de gras et évitent la prise de poids. Tous les poissons sont conseillés car ils sont riches en oméga 3. Les salades et les crudités contiennent beaucoup de fibres, excellentes pour la digestion. Vous pourrez les associer avec des pâtes ou du riz complet. Remplacez les boules de glaces par des sorbets. Rafraîchissants, les sorbets ont l’avantage d’être pauvres en lipides et en glucides.

Les aliments à bannir

Les fritures sont à bannir car elles contiennent une grande quantité d’huile. Les pâtisseries et les friandises sont à proscrire également. Ces aliments sont difficiles à digérer en été. Il en est de même pour les boissons sucrées comme le soda. En effet, au lieu de nous désaltérer, ils nous déshydratent encore plus. Au moment de l’apéro, on s’en tiendra à un doigt de boisson alcoolisé et à une poignée d’amuse-gueules qui sont trop caloriques. Les fastfoods en tout genre comme les hot dog, les hamburgers et les pizzas sont souvent très salés, or le sel favorise la rétention d’eau. Le grignotage est à éviter car manger entre les repas fait prendre du poids et alourdit l’estomac.

La cuisson et l’assaisonnement

La cuisson des aliments est importante pour bien manger en été. Au lieu de frire la viande, optez pour une cuisson à la vapeur ou une grillade. L’été est également la période des barbecues. Vous pourrez faire cuire vos légumes à l’étouffée pour conserver les vitamines. Les fruits peuvent se consommer crus, en compote ou entièrement cuits. Pour agrémenter vos crudités, pensez à relever le goût avec des plantes aromatiques comme la coriandre, le persil, le thym, l’ail, le romarin ou la muscade. Vous pourrez assaisonner vos crudités avec un peu de moutarde ou du ketchup. La vinaigrette doit être allégée en gras. Préférez le jus de citron au vinaigre. Au lieu de mettre de la sauce, vous pouvez alléger vos repas d’été avec du coulis de légumes ou des sauces allégées à base de yaourt zéro pourcent ou de fromage blanc.