Le type de régime à suivre pour la ménopause

On ne peut parler de ménopause, vers 50 ans, sans parler de pré-ménopause, vers 45-50 ans en moyenne. Ainsi, le régime devra débuter bien avant la confirmation par dosage hormonal de la ménopause. Il faut alors à tout prix réduire la consommation de sucre, y compris celui contenu dans les fruits, les féculents, les graisses surtout celles d'origine animale. Limitez également la consommation de produits laitiers à un seul par jour, et privilégiez les protéines, surtout le poisson, qui vont favoriser la transformation des lipides en glucose et déstocker les graisses indésirables.

A partir de la cinquantaine, le régime est plus strict et exige d’être poursuivi de la manière la plus assidue possible. Pour mener à bien votre régime, au petit-déjeuner, prenez du lait demi-écrémé à la place du lait entier, choisissez entre le beurre ou la confiture, au déjeuner, limitez de moitié votre consommation habituelle de féculents, prenez un plat de légumes pour compenser, favorisez la volaille, sans la peau, et le poisson, grillés ou cuits avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, autorisez-vous une collation à 16 heures pour éviter de manger de trop grandes portions au dîner. Pour cela, prenez moins de 60 g de pain, et choisissez entre le fromage ou le chocolat. Le dîner suit les mêmes principes nutritionnels c’est-à-dire beaucoup de légumes, du poisson ou de la volaille uniquement et un fruit. Prenez du yaourt un jour sur deux pour l’apport en calcium.

Faire du sport à 50 ans ?

Les activités physiques ne sont pas limitées au sport. Le régime de la ménopause permet de déloger la graisse des « adipocytes », mais pour les brûler définitivement, il faut s’activer. Pour cela, pas besoin d’une salle de gym, habituez-vous à faire de la marche tous les jours, à raison de 20 minutes par séance, en accélérant petit à petit le rythme. Vous pouvez également délaisser les ascenseurs et les escalators pour les escaliers ou organiser des week-ends actifs en famille (randonnées, vélo…), efforcez-vous de réduire vos trajets en bus, en voiture ou en métro en descendant à chaque fois un arrêt avant votre destination.

Peut-on coupler les compléments alimentaires au régime de la ménopause ?

Il est tout à fait possible, et même recommandé de maigrir à la ménopause, notamment pour éviter les risques d’accidents vasculaires. Mais il faut maigrir en toute sécurité. Aussi, si votre régime ne couvre pas vos besoins en calcium pour prévenir l’installation de l’ostéoporose, prenez du calcium à raison de 1,2 g par jour, 1,5 g par jour si vous avez des antécédents familiaux et maternels d’ostéoporose. Par ailleurs, le calcium doit toujours être couplé à la vitamine D, il existe des compléments alimentaires qui associent en un seul comprimé ces deux éléments.