Le principe du régime Okinawa

Le régime Okinawa tel que nous le connaissons aujourd’hui a été popularisé grâce à Craig et Bradley Willcox, deux scientifiques qui faisaient partie de l’équipe du docteur Makoto Suzuki. Le public l’a notamment découvert par le biais des ouvrages édités par Craig et Bradley Willcox. Il est important de noter que les spécificités du régime Okinawa ont été spécialement étudiées pour s’adapter aux conditions de vie occidentales. En adoptant le régime Okinawa, on ne poursuit pas un seul objectif mais plusieurs. Le premier est de faire la guerre contre les kilos superflus, le second est de se prémunir des maladies chroniques, tandis que le dernier est de préserver un poids idéal et de vieillir en bonne santé. Si on s’intéresse aux principes du régime Okinawa, cette formule préconise des menus qu’on pourrait qualifier de « semi-végétarien ». Les sources de matières grasses sont limitées au minimum et ne représentent pas plus d’un quart des calories apportées à l’organisme au cours d’un repas. Un autre principe du régime Okinawa consiste à restreindre l’apport calorique sans léser les apports en nutriments dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Il s’agit d’une condition sine qua non pour pouvoir vieillir en toute sérénité et en bonne santé.

Quelques recommandations

Pour faciliter le suivi du régime Okinawa, les différents aliments sont classés suivant leur densité énergétique correspondant à la quantité de calories renfermées par 100 grammes d’un aliment donné. Dans le cadre du régime Okinawa, les aliments affichant une densité énergétique ne dépassant pas 0,7 peuvent être consommés à volonté. Les aliments dont la densité énergétique est comprise entre 0,8 et 1,5 doivent être limités dans les menus. Ceux ayant une densité énergétique comprise entre 1,6 et 6 seront consommés de manière occasionnelle. Enfin, les aliments dont la densité énergétique dépasse 3 devront être mangés très rarement. En plus des recommandations par rapport aux aliments à consommer, le régime Okinawa propose également différents conseils afin d’atteindre un poids idéal et de rester le plus longtemps possible en bonne santé. Ainsi, le régime Okinawa préconise qu’on cesse de manger avant de se sentir totalement repu. Il recommande également qu’on mange par petites portions, ce qui permet de diminuer inévitablement les quantités consommées. Un autre principe du régime Okinawa veut qu’on mange en songeant que les produits alimentaires consommés contribuent à la guérison en cas de maladie, sinon à la bonne santé en général. A chaque repas, il faut veiller à ce que les ingrédients utilisés soient diversifiés et frais de préférence et l’assiette doit afficher un maximum de couleurs. Pour ce qui est de la cuisson des aliments, il faut éviter à tout prix le recours au barbecue et au micro-ondes.