Le principe de base du régime Pritikin

Le principe de base du régime Pritikin est très simple du fait que cette diète préconise une attitude « fat instinct » visant à limiter la consommation de gras. Concrètement, ce régime a été élaboré de manière à éviter que l’organisme ne se sente obligé de stocker des matières grasses. Ce phénomène survient généralement lorsque le corps a été trop privé et qu’il veut éviter de nouveaux manques. Dans la pratique, le régime Pritikin limite la consommation de matières grasses, de glucides et de fibres alimentaires. Du fait des différents menus préconisés dans le cadre du régime, on pourrait dire qu’il s’agit d’un régime semi-végétarien. Concrètement, moins d’un dixième des calories apportées par le régime Pritikin sont issus des matières grasses, les 10 et 15 % sont issus des protéines. La majorité des calories ingérées qui représentent trois-quarts ou plus des apports en calories est apportée par les glucides. On ne manquera pas de noter que le régime Pritikin est l’une des formules à faible taux de matières grasses n’ayant jamais existé. A titre d’exemple, le régime proposé par l’American Heart Association et qui se base sur une diminution de la consommation de matières grasses préconise un apport de 30 % des calories provenant des lipides.

Les bienfaits du régime Pritikin

Les effets apportés par le régime Pritikin sont nombreux, mais l’aspect qui intéresse le plus de monde est la perte de poids induite par ce régime. Après deux semaines de régime, on peut perdre jusqu’à 15 % de son poids initial. En plus de cette dimension des plus intéressantes, il faut mentionner d’autres effets sur la santé. En suivant scrupuleusement les principes du régime Pritikin, on peut prévenir l’apparition de troubles d’ordre cardiovasculaire. Il permet également de renverser la situation dans le cas où on est déjà victime de ce genre de problème. Suivre le régime Pritikin permet également d’avoir un meilleur contrôle sur un diabète de type 2. Cette méthode permet de baisser la pression artérielle mais aussi de prévenir l’apparition de certains cancers. Enfin, il s’agit d’une méthode qui se révèle efficace pour atténuer certaines douleurs qui apparaissent au niveau des articulations comme l’arthrite.

Quelques conseils pour bien suivre le régime Pritikin

Avant de suivre le régime Pritikin, il est indispensable de consulter un diététicien qui sera à même de déterminer la conduite à suivre et les menus à adopter dans le cadre du régime Pritikin. Un bilan de santé devra être établi et le praticien s’intéressera à tous les aspects de la vie du patient que ce soit sa morphologie, ses préférences culinaires, son âge, son poids avant le régime, son environnement, ses problèmes de santé et bien plus encore. Le petit déjeuner typique d’un régime Pritikin peut être constitué d’œufs, de fromage, de yaourt, de poisson et de fruits. Il faudra les choisir les plus maigres possibles. Pour le déjeuner, on peut consommer des céréales, des fruits de mer, de la salade, de la viande blanche sans oublier les légumes. Pour le repas du soir, le riz pourra être accompagné de légumes et de pomme de terre. Dans la mesure du possible, aucune matière grasse ne sera utilisée dans le cadre de la préparation des repas. Entre les repas, le régime Pritikin recommande qu’on boive beaucoup d’eau.